- -
 
 
La terre
L´eau
Sols, plantes et animaux
Espace rédacteurs
version imprimable
rechercher
plan du site
nous contacter
mentions légales

 
 
rien

Inscription au bulletin d'information AGTER en 3 langues












  • FR EN ES

*facultatif

Dossier. La politique foncière rurale en France après la seconde guerre mondiale

Ce dossier, élaboré en collaboration avec un groupe de travail ad hoc au sein d’AGTER, se propose de présenter les mesures les plus significatives et les instruments originaux qui ont été conçus dans le cadre de la politique foncière rurale appliquée en France après 1945, ainsi que ses acteurs les plus emblématiques.

Sans prétendre à l’exhaustivité, il se concentre volontairement sur les mesures en faveur de la mise en valeur productive des espaces ruraux par l’agriculture et sur les questions d’accès et de répartition du foncier agricole.

Les enjeux environnementaux, les questions relatives à la protection du foncier rural, aux autres usages de l’espace et à l’articulation entre politiques foncières urbaines, rurales et agricoles – enjeux qui se posent aujourd’hui avec grande acuité – ne seront pas traitées en détail dans le présent dossier, mais feront l’objet d’un dossier spécifique.


puce Préserver et partager la terre. Synthèse des propositions d'AGTER et de Terre de Liens pour refonder la politique foncière agricole de la France


puce Réflexion d'AGTER et de Terre de liens sur la politique foncière agricole en France. Document complet


puce Vers une politique foncière agricole en faveur de la transition écologique et sociale. Préserver et partager la terre. Conférence de presse d'AGTER et de Terre de Liens du 27 novembre 2018


puce La « Politique des structures » en France : une capitalisation d'expérience
Michel Merlet


puce La concentration à marche forcée des exploitations agricoles (France et Europe). Un article percutant de la revue des SAFER sur la financiarisation de l'agriculture


puce Pourquoi un dossier sur les politiques foncières rurales en France ?
Michel Merlet

A. Un premier objectif d’information pour des personnes d’autres pays
L’expérience française en matière de développement agricole au cours du XXe siècle est originale. La France a réussi à moderniser son agriculture de façon très rapide après la seconde guerre mondiale, tout en faisant le choix de s’appuyer sur des systèmes fondés sur des unités de production familiale à deux actifs, l’agriculteur et son épouse, et d’éviter l’apparition d’exploitations capitalistes fonctionnant avec des salariés. Pour ce (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. Quelques traits marquants de l'évolution des structures agraires au XXe siècle
Lisa Gauvrit

Le début du 20ème siècle : l’essor des petits propriétaires-exploitants
Les dynamiques qui ont transformé les campagnes au cours du 19ème siècle marquent le début du 20ème.
L’exode rural, amorcé dans les années 1850 au bénéfice de la Révolution industrielle se poursuit ; la population rurale reste toutefois très majoritaire et l’agriculture occupe encore plus de la moitié de la population active. Les structures sociales se transforment cependant : l’exode touchant particulièrement les actifs ruraux non (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. Le syndicalisme agricole et son rôle dans la mise en place de la politique agricole
Lisa Gauvrit

Naissance du syndicalisme agricole français
Le syndicalisme agricole est né en France dans les années 1880, période durant laquelle l’encadrement politique de la paysannerie constitue un enjeu majeur : la population paysanne a alors un poids considérable dans la société française et forme, depuis que le suffrage universel a été instauré sous la IIe République, un électorat décisif pour lequel s’affrontent républicains et royalistes.
Sous l’impulsion de la Société des Agriculteurs de France (SAF), (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. Le Centre National d'Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles (CNASEA) et les Associations Départementales d'Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles (ADASEA)
Lisa Gauvrit

La création du CNASEA dans les années 60 : contexte et principes d’action
Le CNASEA est fondé en 1966 afin de mettre en œuvre la politique de modernisation des structures agricoles amorcée avec les lois de 1960 et 1962. Sa création vise à rassembler les actions initialement gérées par l’administration et par diverses structures de développement agricole et rural [1] au sein d’un seul et même organisme.
La politique des structures des exploitations agricoles repose, schématiquement, sur trois piliers : (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. Le statut du fermage. Une expérience réussie de sécurisation des droits d'usage du sol des producteurs agricoles.
Michel Merlet

Un enjeu important pour de nombreux pays : sécuriser le droit d’usage du sol
Les surfaces agricoles travaillées en faire-valoir indirect représentent des quantités considérables, dans beaucoup de pays, développés ou en développement [1]. La sécurisation des droits des exploitants qui ne sont pas propriétaires constitue un enjeu fondamental pour des millions de producteurs.
Le faire-valoir indirect, sous ses différentes modalités, prêt, location, métayage, répond à des situations qui peuvent être (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. L'aménagement foncier rural et la recomposition des structures foncières
Lisa Gauvrit

LE REMEMBREMENT
Le remembrement rural est une procédure ancienne d’aménagement foncier visant à résoudre les problèmes posés par le morcellement des propriétés, l’enclavement des parcelles, la spéculation foncière ou encore l’étalement urbain. Son principe est de faciliter la redistribution des terres de manière à augmenter la taille des parcelles, améliorer leur configuration et éventuellement réduire les distances par rapport à l’exploitation.
1. Un dispositif ancien
Les premiers exemples explicitement (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. La SAFER, un mécanisme original de régulation des marchés fonciers par les organisations paysannes et l'Etat.
Michel Merlet, Robert Levesque

Il existe en France un système de régulation des marchés fonciers qui fait intervenir l’Etat et les Organisations Paysannes, assez peu connu hors des frontières de ce pays : les Sociétés d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural (SAFER). Ce système constitue un des éléments clefs de ce que l’on appelle en France la "politique des structures", regroupant l’ensemble des politiques agricoles destinées à permettre la modernisation des exploitations agricoles et la mise en adéquation de leur accès au (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. La régulation de la taille des exploitations agricoles : le "contrôle des structures".
Gwenaelle Mertz

En 1962, lors de la promulgation de la loi complémentaire à la loi d’orientation de 1960, les agriculteurs se mobilisent contre le cumul des terres qui gêne l’installation des jeunes agriculteurs. C’est le début de la politique du contrôle des structures.
Cette politique a pour vocation d’harmoniser les exploitations agricoles françaises, afin qu’elles tendent vers un modèle de production idéal, de type familial, de taille moyenne (entre 30 et 50 hectares) et moderne. On estime en effet que c’est avec (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. Les Sociétés Civiles Immobilières (SCI) et les Groupements Fonciers Agricoles (GFA)
Gwenaelle Mertz

Dans un contexte d’augmentation du prix de la terre et d’accroissement de la surface moyenne des exploitations agricoles, acquérir du foncier pour s’installer - ou racheter des terres familiales lors de la transmission de l’exploitation - implique un endettement de plus en plus élevé, qui peut mettre en péril l’équilibre économique des exploitations.
Par ailleurs, pour un même niveau d’investissement, les perspectives de revenu offertes par l’agriculture sont sans commune mesure avec celles d’autres (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. Les associations foncières pastorales (AFP). Un exemple dans le département du Lot.
Gwenaelle Mertz

1. Qu’est-ce qu’une association foncière pastorale ?
Une Association Foncière Pastorale (AFP) peut être exclusivement constituée par des propriétaires de terres à destination agricole ou pastorale et/ou de terrains boisés situés en zone de montagne, d’économie pastorale ou extensive. Ses objectifs sont de favoriser le regroupement, l’aménagement, l’entretien de ces terres et de contribuer au maintien et au développement de la vie rurale.
Les AFP obéissent aux règles générales des associations syndicales (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. « Approche socialiste du problème foncier ». Les propositions du parti socialiste sur la question foncière, six ans avant son arrivée au pouvoir en 1981. (Comité directeur du parti socialiste Mai 1975)

Approche socialiste du problème foncier
Comité directeur du parti socialiste Mai 1975
La propriété définie par le Code civil correspondait à une certaine situation historique, à un certain état de l’économie et de la société française, urbaine et rurale. Elle était destinée à symboliser et à consacrer la victoire de la bourgeoisie, à installer définitivement une architecture sociale où l’avoir entraîne le pouvoir. Elle dérivait en droite ligne de l’esprit de ce décret du 18 mars 1793, l’an II de la République (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. La proposition d'Edgar Pisani en 1977 sur les Offices fonciers, une « Utopie Foncière » ?
Gwenaelle Mertz

Une proposition de loi audacieuse
En 1980, paraît l’Utopie Foncière d’Edgard Pisani. Sous un titre volontairement provocateur, il s’agit, pour cet ancien ministre de l’agriculture (1962-1966) et de l’équipement (1966-1967) sous De Gaulle, de proposer une nouvelle gestion de la terre afin de résoudre les problèmes qui commencent à poindre suite à la réforme de modernisation de l’agriculture française qu’il a largement contribué à mettre en place.
En effet, si celle-ci a été efficace par rapport à ses (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. La Société Civile des Terres du Larzac, une approche novatrice et originale de la gestion foncière des territoires ruraux.
José Bové

Le contexte : une longue lutte paysanne emblématique et victorieuse
Après 10 ans de lutte contre l’expansion du camp militaire du Larzac, grâce à des actions non-violentes originales et médiatiques qui génèrent un très large appui national et international, les paysans du plateau obtiennent en 1981 une victoire historique avec l’annulation du projet.
C’est dans ce contexte qu’est créée la Société Civile des Terres du Larzac (SCTL). C’est la solution juridique imaginée par les habitants du Larzac, pour (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. « Vivre sur les Causses » : un exemple d'installation d'un agriculteur avec l'aide de La Foncière Terre de Liens.
Gwenaelle Mertz

Créée en 2006 à l’initiative de l’Association Terre de Liens, La Foncière Terre de liens est un outil d’investissement solidaire d’envergure nationale en faveur d’une gestion sociale et écologique du foncier rural, impliquant une orientation des usages par les citoyens. La Foncière permet de collecter de l’épargne citoyenne et d’acquérir des terres pour installer ou maintenir des agriculteurs ou autres porteurs de projets agri-ruraux respectant la charte de l’association Terre de liens. La fiche (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce Allons-nous vers la fin de la prédominance de l'exploitation agricole familiale en FRANCE ?
Hubert Cochet

L’exploitation agricole familiale s’était peu à peu imposée tout au long de la deuxième moitié du XXè siècle, en se maintenant en Europe de l’Ouest tout en se modernisant, en supplantant progressivement les exploitations de très grande taille et basées sur des rapports sociaux différents sur tous les continents : régression de la très grande propriétés de type latifundiaire au Sud de l’Europe et en Amérique Latine, faillite des plantations coloniales et triomphe des petits planteurs, démantèlement des (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. De l'installation de nouveaux agriculteurs à la transmission des exploitations. Quelles réorientations de la politique agricole ?
Paul Bonhommeau

Cet article présente la réflexion d’un agronome et juriste qui connaît très bien les conditions d’application de la politique agricole française, pour en avoir vécu les transformations au cours des dernières décennies en travaillant avec un des principaux syndicats de producteurs. Les questions posées par Paul Bonhommeau constituent un apport intéressant à la réflexion et à la recherche des modifications qui sont aujourd’hui nécessaires aux politiques agricoles qui ont été mises en place après la seconde (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. Le statut du fermage. Une expérience réussie de sécurisation des droits d'usage du sol des producteurs agricoles. (M. Merlet)

Un enjeu important pour de nombreux pays : sécuriser le droit d’usage du sol
Les surfaces agricoles travaillées en faire-valoir indirect représentent des quantités considérables, dans beaucoup de pays, développés ou en développement [1]. La sécurisation des droits des exploitants qui ne sont pas propriétaires constitue un enjeu fondamental pour des millions de producteurs.
Le faire-valoir indirect, sous ses différentes modalités, prêt, location, métayage, répond à des situations qui peuvent être (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce Allons-nous vers la fin de la prédominance de l'exploitation agricole familiale en FRANCE ? (Hubert Cochet)

Cochet_2008_Etudes-foncières (fr)
L’exploitation agricole familiale s’était peu à peu imposée tout au long de la deuxième moitié du XXè siècle, en se maintenant en Europe de l’Ouest tout en se modernisant, en supplantant progressivement les exploitations de très grande taille et basées sur des rapports sociaux différents sur tous les continents : régression de la très grande propriétés de type latifundiaire au Sud de l’Europe et en Amérique Latine, faillite des plantations coloniales et triomphe des petits (...)

>>> Lire l´article en entier...


puce FRANCE. Les lois d'orientation agricole de 1960 et 1962, à l'origine de la politique foncière actuelle
Lisa Gauvrit

De l’après-guerre à la politique agricole des années 60
À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la France doit faire face à une grave pénurie alimentaire. La vie quotidienne de la population des villes est marquée par les tickets de rationnement pendant encore quelques années. Le secteur agricole est structurellement déficitaire, la production et les filières sont désorganisées. La sécurité et l’indépendance alimentaires sont au cœur des préoccupations des dirigeants de l’après-guerre, en France comme (...)

>>> Lire l´article en entier...





 
_____________________________________________________________________________________________________________________________________

AGTER. Adresse : 45 bis, avenue de la Belle Gabrielle, 94736 NOGENT SUR MARNE CEDEX, FRANCE

Téléphone : +33(0)1 43 94 72 59 / +33(0)1 43 94 72 96
E-mail : agter@agter.org   Flux RSS Flux RSS
 
-   -